Image issu de la vidéo

« Une sacrée gueule de bois,
Une biscotte qui choit,
Un sac poubelle en vrac,
Un talon qui fait crac,

Une grève de métro,
Une fichue météo,
Un SMS qui dit:
« J’me casse, c’est fini. »

Les banquiers, sans un rond…
Le monde qui tourne pas rond…
Et soudain, en un clic,
Une petite robe très chique. »

Voici le genre de scénario abracadabrantesque que l’on nous sert en France, concrètement dans cette püblicité qui est censée nous introduire dans une sorte de phénomène de consommation textile futile conférant à la marque. Je l’ai mise ici pour son ton jazz (avec une voix sexy comme on dit style Jane Birkin) et son ridicule désopilant. Cliquez sur l’image du haut pour la visualiser. Pour assurer la neutralité, je ne citerai pas le régisseur de la püblicité DANS l’article ici-présent (il figure cependant dans le lien, clique qui voudra). Selon un Youtubien, il y a en effet ici un encouragement à la consommation débile. La PỤB mettrait en effet en scène des catastrophes quotidiennes; consommer serait donc, selon le régisseur de la publicité, la solution à tout ces problèmes.
Contestable, n’est-ce pas ?

N’oubliez pas de fouiller un peu mon site le cas échéant, pour peu que vous aimiez la musique d’avant-garde.

(Click on the upper image to view the adv.)
(Cliquez sur l’image du haut pour voir la PÜB)

Enjoy, boys and ladies.
Avgardiste

N.B. : Je n’ai aucunement créé cette musique, ni possède des actions chez le propriétaire de cette vidéo. Je ne fais pas non plus promotion de cette dernière, alors merci de ne pas m’envoyer de messages privés à ce sujet. J’ai mis des accents bizarres pour éviter le spam.

Publicités